« certaines notions coréennes n'ont aucun équivalent en français »

« certaines notions coréennes n'ont aucun équivalent en français »

Fonctionnant en binôme, comme la plupart des traducteurs du coréen, Choi Mikyung et Jean-Noël Juttet ont transposé en français bien des romans de la péninsule. Ils forment aussi de jeunes traducteurs dans le cadre du LTI Korea, organisme public travaillant à la diffusion de la littérature sud-coréenne par-delà ses frontières.

Pourriez-vous résumer en quelques mots les principales spécificités de la langue coréenne ?

Le coréen est une langue non tonale (à la différence du chinois), qui s'écrit au moyen d'un alphabet (et non pas de caractères), le hangeul, inventé au milieu du XVe siècle. Les caractères chinois traditionnels ont longtemps été maintenu ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous