8000 : « nettoyage culturel » à mossoul

8000 : « nettoyage culturel » à mossoul

C'est ainsi que la directrice générale de l'Unesco qualifie les dernières destructions de Daesh en Irak. Entre le Tigre et l'Euphrate où se sont succédé des civilisations millénaires (Assyriens, Babyloniens, Perses), l'État islamique aurait brûlé 8 000 livres rares le 22 février à Mossoul (des manuscrits du XVIIIe siècle), des livres de l'Empire ottoman , d'autres en langue syriaque. Début février, un immense autodafé avait réduit en cendres 2 000 ouvrages et des oeuvres d'art (datant de 5000 av. J.-C.).

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous