André Schiffrin, les combats d'une vie

André Schiffrin, les combats d'une vie

andré schiffrin, le plus français des éditeurs américains, raconte vingt années de sa vie, de 1948 à 1968, et décrit les combats politiques, intellectuels et humains menés des deux côtés de l'Atlantique.

Il suffit parfois d'un simple pas de côté pour voir le paysage entier se modifier. Et dans ces pages, récit d'une vie si peu centrée sur elle-même, tout naît d'un banal regret : on a côtoyé de près des êtres sans bien soupeser le poids de leur détresse. André Schiffrin se retrouve plongé, pour les besoins d'une édition parue chez Gallimard en 2005 1 , dans la correspondance de son père Jacques Schiffrin et de son ami André Gide. Les lettres du père bouleversent le fils. Jacques Schiffrin a dû quitter la France en 1941, avec sa famille, pour s'installer définitivement aux États-Unis. La souffrance en a été immense tant l'attachement à la France était grand. André ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous