Antenora

Antenora

Découverte par le public français en 2004, à l'occasion de son très émouvant Écoute-moi , Margaret Mazzantini revient aujourd'hui avec Antenora , son premier roman publié en Italie il y a treize ans. Un livre bien différent de celui qui l'a rendue célèbre dans le monde entier, car, loin des déchirants drames sentimentaux d' Écoute-moi , la romancière italienne propose le portrait d'une femme ordinaire, Antenora. Son existence est racontée - le jour de ses obsèques - par sa petite fille, dont l'exercice de mémoire résonne comme un dernier adieu à l'aïeule « allongée sur le dos et tournée vers le néant, ses mains sages croisées sur le ventre ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous