Arturo Pérez-Reverte « Mieux vaut lire Xénophon que Houellebecq »

Arturo Pérez-Reverte « Mieux vaut lire Xénophon que Houellebecq »

14 septembre

« Je lis beaucoup les classiques grecs et latins. Pour moi, Plutarque et Xénophon sont stimulants, ils me nourrissent. Je n'ai pas de temps pour lire Amélie Nothomb, ni même Houellebecq. Il n'y a rien de personnel contre eux, mais je ne perds pas mon temps dans une lecture qui ne donne rien. Du reste, dans les livres que je lis, je ne veux pas me retrouver dans ce monde, ignorant et brutal, que [...] je connais déjà ; non, je cherche dans les livres seulement une consolation. »

Lire la suite (en italien) www.corriere.it/

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous