Black Box Beatles

Black Box Beatles

Quelque part dans le futur et dans l'espace, une machine parlante spectrographie l'univers pour « explorer ses anomalies phoniques ». Un jour, elle avale une boîte noire qui ne ressemble à rien de connu. Son nom ? Beatles. « Beatles n'est ni un programme ni un organisme, mais le legs archivé in extenso d'une civilisation qui l'a mis en orbite suite à une menace interne ou externe. » Incrédule, notre décrypteur phonique explore le contenu de la boîte, soit deux cents fichiers musicaux nommés songs qui, dûment ingurgités, vont faire chauffer ses circuits et lui inspirer une logorrhée débridée ressassant tous les mythes de l'univers Beatles. I ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous