Christine de pizan, arrière-grand-mère des féministes ?

Christine de pizan, arrière-grand-mère des féministes ?

Christine de Pizan (v. 1365-v. 1430), notre première femme de lettres, connaît bien le sort des Parisiennes du XVe siècle. Elle peut ainsi les inviter à réfléchir à leur condition : doivent-elles croire les auteurs misogynes de l'époque ou prendre conscience de la place qu'elles tiennent réellement dans la société ?

Née à Venise, venue à Paris à l'âge de 4 ou 5 ans à la suite de son père, médecin et astrologue de Charles V, elle a grandi dans l'entourage intellectuel du « sage roi ». Mariée à 15 ans, elle perd, dix ans plus tard, le mari qu'elle aimait et connaît alors la dure condition de la femme seule. Devenue femme de lettres pour gagner sa vie, elle es ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous