Des jupons au ceinturon

Des jupons au ceinturon

Durant la guerre de Sécession, une femme se travestit pour remplacer son mari sur le front.

Élevé par sa grand-mère dans une ferme de l'Indiana, Laird Hunt avait déjà réinvesti cet espace dans Indiana, Indiana (2007). L'action des Bonnes Gens (2014) se situait aussi dans une ferme, mais dans le Kentucky : le récit de cette vengeance d'esclaves noires sur leur maîtresse blanche lui a valu prix et notoriété aux États-Unis. Neverhome, cinquième roman publié en France, a connu à son tour un beau destin.

Plus qu'un conteur, Laird Hunt est un porte-voix. Son oeuvre dominée par le « je » fourmille de paroles, de femmes, d'hommes, vieux, jeunes, noirs, blancs. Au lecteur de se laisser prendre par le flot, d'accepter de perdre le fil. Dans Neverhome, ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous