Voyage en Orient avec la BNF

Voyage en Orient avec la BNF

La Bibliothèque nationale de France (BnF), en collaboration avec sept bibliothèques patrimoniales et de recherche implantées au Proche-Orient, a lancé, ce 12 septembre 2017, le portail Bibliothèques d’Orient, une bibliothèque numérique géante qui rassemble plus de 7 000 documents patrimoniaux.

Voir le diaporama de notre sélection d'images BIBLIOTHÈQUES D'ORIENT

« Au siècle de Louis XIV, on était helléniste, maintenant, on est orientaliste. Il y a un pas de fait. Jamais tant d'intelligences n'ont fouillé à la fois ce grand abîme de l'Asie… Le statu quo européen, déjà vermoulu et lézardé, craque du côté de Constantinople. Tout le continent penche à l'Orient », affirmait Victor Hugo dans Les Orientales.

De Chateaubriand à Mathias Énard en passant par Lamartine, Gérard de Nerval ou encore Paul Bowles, l’Orient a fasciné plus d’un écrivain. Son histoire, sa culture, ses paysages et ses trésors se retrouvent dans toute la littérature. Mille et une œuvres dans lesquelles la BNF vous propose de replonger le temps d’un voyage en Orient qui ne vous coûtera qu’un clic.

Le projet est sans précédent. En partenariat les bibliothèques du Caire, d’Alexandrie, de Jérusalem, de Beyrouth et d’Istanbul, la BnF et son nouveau portail Bibliothèques d’Orient s’apprêtent à donner un accès gratuit à ces documents patrimoniaux d’exception, accompagnés, pour être mis en perspective, de 100 textes de contextualisation scientifique dans une interface trilingue (français, arabe et anglais).

Triés sur le volet par des universitaires et des chercheurs de renommée internationale et répartis à travers sept rubriques thématiques (Carrefours, Communautés, Religions, Savoirs, Politiques, Imaginaires et Personnalités), ces archives hétéroclites rassemblent aussi bien des manuscrits et des cartes que des dessins et des albums photographiques inédits.

Le manuscrit du Carnet de voyage en Orient de Gérard de Nerval ou ceux des Mille et une Nuits, des cartes ancêtres des Guides Bleus qui vous feront remonter au temps de Mathusalem et qui vous transporteront au Liban, en Jordanie ou à Jérusalem, la première revue féministe L’Egyptienne en langue française, les dessins préparatoires de la Description de l’Egypte… autant de trésors d’Ali Baba qui invitent au voyage, à la connaissance et à l’imaginaire.

Des vestiges qui, comme le rappelle la présidente de la BnF, Laurence Engel, doivent urgemment être protégés : « Bibliothèques d’Orient permet non seulement de faire découvrir au grand public un patrimoine d’exception, mais aussi de contribuer concrètement à sa sauvegarde. C’est un engagement fort de la BnF, qui agit pour protéger le patrimoine documentaire en danger. »

Ruben Levy