Espionnage d'un autre âge

Espionnage d'un autre âge

Non, la fiction d'espionnage n'est pas née avec la guerre froide et John Le Carré. Les éditions Robert Laffont publient un recueil de romans et de nouvelles oubliés portant sur l'espionnage durant la Première Guerre mondiale.

L'ex-infirmière/agente improvisée Marthe Cnockaert y raconte Les Espions que j'ai connus, Conan Doyle livre une Plaidoirie pour un homme seul - qui a tué l'espionne qu'il aimait -, Kipling place une domestique britannique ordinaire dans la position d'une exécutrice. S'y ajoutent des romans oubliés de Phillips Oppenheim (L'Imposteur, 1920), de Jean Bommart (Le Train blindé n° 4, 1948)...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous