Fontainebleau

Fontainebleau

Lorsqu'on visite l'exposition Fontainebleau jusqu'au 13 mai au musée d'Orsay, la chose est entendue, vérifiée, prouvée, la forêt de Fontainebleau est hantée de peintres comme d'autres le sont de nymphes ou de satyres. À propos de Michelet, Jean Borie écrit : « La forêt est aussi un texte, crypté, une énigme à percer. » Chaque page du livre de Borie le confirme, cette forêt est aussi une bibliothèque comme elle est un théâtre, un personnage et une référence, et celle de Brocéliande n'a qu'à bien se tenir. Il faut le savoir, dans les temps qui viennent, après un trop long délai consenti depuis 2003, date de la sortie d' Une forêt pour les dimanc ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous