Jean d'Ormesson : «Rien n'échoue comme le succès»

Jean d'Ormesson : «Rien n'échoue comme le succès»

À 90 ans, l'académicien mutin est devenu le symbole populaire de l'honnête homme. L'éditorialiste classé à droite s'attire la sympathie de la gauche quand il enfume Manuel Valls à la télévision. Et son dernier livre, comme toujours, triomphe en librairie.

Vous êtes devenu une marque ou un monument national...

JEAN D'ORMESSON. C'est consternant et très inquiétant. Autrefois, les gens me demandaient des dédicaces. Maintenant, ils me demandent des selfies. Nombre de ceux qui m'arrêtent dans la rue me disent : « Oh ! Je vous admire tellement... Rappelez-moi donc votre nom ! » C'est donc qu'ils m'ont vu mais qu'ils ne m'ont pas lu. Bientôt, ils seront persuadés de m'avoir lu à la télévision. Récemment encore, à Monaco, deux dames m'ont demandé un autographe et non un selfie, ce qui m'a fait plaisir. Je me suis exécuté, mais, en me quittant, elles m'ont dit : « Oh, merci monsieur de Funè ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous