L'étoffe d'un héros

L'étoffe d'un héros

C'est un livre sur plusieurs silences : celui d'un héros de la guerre, qui s'est tu pendant soixante-dix ans et a attendu l'âge de 92 ans pour raconter sa guerre ; et le silence, autrement révoltant, ayant entouré le livre qu'il a publié il y a trois ans pour raconter cette guerre. L'écrivain Andreï Makine a incité Jean-Claude Servan-Schreiber, « héros inconnu d'une famille illustre », à écrire un livre de mémoires. Après une intense bataille pour le faire éditer, le livre est paru en 2010, aux éditions Pygmalion ; il s'intitule Tête haute : souvenirs. Au début de son récit, Andreï Makine raconte le moment où il doit annoncer au vieil homme que son livre va être envoyé au pilon. ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous