La direction des ressources humaines

La direction des ressources humaines

Le concept de biopouvoir demeure précieux lorsqu'il s'agit d'analyser les logiques fondamentales du libéralisme, qui transmue la multiplicité des corps individuels en un « capital humain » unifié.

La vie est une notion curieuse : ni simplement un mot ni tout à fait une chose ; elle est l'objet théoriquement construit d'une science, et elle définit la manière même dont les sujets s'élaborent ; elle est pour le pouvoir une cible et un enjeu cruciaux, mais aussi la forme même de notre résistance. Elle participe sans doute de ce que Foucault a pu nommer des « réalités de transaction », qui, « dans le jeu précisément et des relations de pouvoir et de ce qui sans cesse leur échappe, [...] naissent, en quelque sorte à l'interface des gouvernants et des gouvernés, [des] figures transactionnelles et transitoires qui, pour n'avoir pas existé de tout temps, n'en sont pas moins réelles (1) ».

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous