Le cambriolage d'Hammerpond Park

Le cambriolage d'Hammerpond Park

Si H. G. Wells est l'un des pères de la science-fiction moderne, ce recueil de « nouvelles extravagantes », théâtrales et méconnues, relève davantage du fantastique fin de siècle et témoigne d'un sens du réel si dissonant qu'il semble tiré d'un rêve. Un vieux magicien s'empare du corps d'un garçon tout juste entré à l'université, un homme aux allures d'ogre propose une visite enflammée à l'amant de sa femme, deux explorateurs partent à la recherche d'un trésor lointain mais mortel, et les portes du château d'Hammerpond s'ouvrent aux mains habiles d'un voleur en fuite. Au bourreau, le pouvoir du désir ; au martyr, la candeur indispensable à sa perte... et le conte fantastique bascule dans ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous