Le Chant de l'alouette

Le Chant de l'alouette

Ouvrage préféré du photographe Lee Friedlander, Le Chant de l'alouette est paru en 1915, mais se voit aujourd'hui traduit pour la première fois. Il s'inspire de la vie de Willa Cather 1873-1947, écrivaine américaine encore peu connue des lecteurs français. Auteur de douze romans et de six recueils de nouvelles, elle compte parmi les « provinciaux » de l'entre-deux-guerres, porteurs de l'esprit de la frontière, des petites villes de l'Ouest plantées à la lisière des grands espaces. Le livre retrace le parcours artistique de la jeune Suédoise Thea Kronborg, une fille de pasteur élevée à Moonstone, un village du Colorado. Douée pour la musique, remarquablement intelligente ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous