Le cheminement d'un curieux

Le cheminement d'un curieux

Si Montaigne, qui partit du 22 juin 1580 au 30 novembre 1581, est bien l'auteur du Journal de voyage en Italie par la Suisse et l'Allemagne, on sait qu'il n'avait nulle intention de publier ces notes, retrouvées, cent soixante-dix-huit ans après sa mort, au fond d'une malle. Quand on voit avec quel soin il a surveillé la publication de ses Essais, l'abandon de ce « journal » montre assez qu'il se souciait peu de « mettre au jour » ces notes prises sur le vif. Leur forme même atteste d'ailleurs de cette indifférence. Tantôt rédigées en français par un secrétaire, tantôt en italien puis en français par lui-même, elles témoignent évidemment de leur côté avan ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous