Le style bourgois

Le style bourgois

Si l'éditeur a disparu à la fin de 2007, sa maison est plus que jamais vivante. Elle fête aujourd'hui son cinquantième anniversaire.

« Mon catalogue, c'est ma vie », résumait avec « un peu d'emphase » Christian Bourgois. Il y a un siècle, Gaston Gallimard écrivait à sa femme, Yvonne, que les catalogues d'un éditeur « c'est presque aussi beau qu'un indicateur des chemins de fer - on y voyage. On y prend une vue assez juste de l'humanité, de celle qui "pense" » (lettre du 17 janvier 1916). Au fil de son discours de réception du prix Merito Editorial 2007, Christian Bourgois rappelait qu'il avait désiré s'inscrire dans la tradition d'un Michel Lévy ou d'un Gaston Gallimard en s'intéressant aux « littératures autres », les littératures étrangères, qui fondent la réputation de « Christian Bourgois éditeur ».

Fils d' ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous