Un autre regard sur Montaigne

Au quartier latin, Montaigne est assis devant la Sorbone. Sa statue le montre solitaire et tranquille face à l'institution du savoir. Telle est sa place à l'aube des temps modernes. Il fait l'essai de sa pensée, de sa personne. Aux sommes et aux traités, à tous les livres qui ont un début et une fin, il oppose le libre exercice d'une réflexion qui refuse de se figer. Engagé dans les temps exaltants et terribles de la découverte de l'Amérique et des guerres de Religion, il nous parle de liberté individuelle, de tolérance, du pouvoir de l'écriture.

Sommaire