Philippe Annocque

Philippe Annocque

La littérature, c'est foutu

14 février

La littérature, c'est foutu. (D'un naturel plutôt enjoué et d'humeur égale dans la vie quotidienne ; dès lors qu'il s'agit de littérature, l'auteur - n'ayons pas peur des mots : à son tour appelons-le le sujet - laisse paraître quelques symptômes d'un possible trouble bipolaire auquel il convient toutefois de ne pas prêter trop d'attention.) Donc : la littérature, c'est foutu. Il est là dans les couloirs du métro les yeux au sol à ruminer : la littérature, c'est foutu. La littérature, c'est foutu. Sa pensée ne va pas plus loin ; d'ailleurs il ne pense pas, il rumine.

Lire la suite sur hublots2.blogspot.fr

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous