Primo Levi, une bio graphique

Primo Levi, une bio graphique

Le roman graphique de Pietro Scarnera commence avec le retour à Turin de Primo Levi du camp d'Auschwitz le 19 octobre 1945. Il avait été déporté le 22 février 1944: «Nous étions partis 650, nous revenions trois.»

Le chimiste a vécu l'enfer, mais il a 26 ans, il va rapidement trouver du travail, se marier, avoir des enfants, et tandis que le jour il travaille à l'usine, le soir il écrit Si c'est un homme, son témoignage sur les camps d'extermination nazis. En 1947, il envoie son livre aux maisons d'édition, qui refusent de le publier, l'époque n'était pas prête à l'écouter. Primo Levi ne déclare pas forfait, son témoignage deviendra un succès mondial en 1955. Avec beaucoup de sensibilité Pietro Scarnera suit les pas de celui qui a voulu témoigner.

Une étoile tranquille. Portrait sentimental de Primo Levi, PIETRO SCARNERA, éd. Rackham, 240 p., 17 euros.

 

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous