Le Goncourt des lycéens pour Alice Zeniter

Le Goncourt des lycéens pour Alice Zeniter

Finaliste malheureuse du Goncourt, Alice Zeniter remporte le Goncourt des lycéens ce jeudi 16 novembre.

La dernière sélection du Goncourt des lycéens faisait la part belle aux femmes. Elle réunissait Brigitte Giraud (Un loup pour l’homme, éd. Flammarion), Véronique Olmi (Bakhita, éd. Albin Michel), Monica Sabolo (Summer, éd. J.-C. Lattès) et Alice Zeniter (L’Art de perdre, éd. Flammarion). Le jury était composé de 13 lycéens représentant leurs camarades des 56 lycées ayant participé à la sélection des finalistes. Après trois tours de scrutin, ils ont finalement élu Alice Zeniter, par 7 voix, devant Véronique Olmi.

Lauréate du prix Le Monde et du prix Landerneau des lecteurs, Alice Zeniter a également remporté le prix des libraires de Nancy et des journalistes du Point avec L’Art de perdre. Dans ce roman, l’auteur part en quête de ses racines algériennes. Son personnage principal, Naïma, se penche sur le destin de son grand-père, ancien harki, et sur l’histoire de ses ancêtres dont ses parents, depuis leur arrivée en France, ont fait un secret. Elle est alors confrontée à plusieurs barrières : celle de la langue, celle de l’absence de son grand-père et celle du silence de sa famille. Mais elle est bien décidée à briser le mystère de ses origines.

À propos de L’Art de perdre, Alice Zeniter déclare :

« C’est un livre que je portais depuis vraiment des années en me disant que je l’écrirais quand je serais prête. Je voulais être sûre d’avoir les épaules au moment où je m’attaquerais à ça, parce que c’est un livre que j’ai construit à partir des bribes de mon histoire familiale. Donc évidemment il y avait un poids particulier pour moi de combler les silences qui m’avaient été légués, en mettant de la fiction à la place des silences. » 

Alice Chomy

Photo : Alice Zeniter © Joël Saget/AFP Photo