Un errement méthodique

Un errement méthodique

L'oeuvre de Foucault n'a pas seulement remis en cause la stabilité de ses objets d'étude. À coups de zigzags et de courts-circuits, elle mine sans cesse sa propre unité.

« Je suis comme une écrevisse, je me déplace latéralement (1). » Empruntée au cours de 1976, cette remarque de Michel Foucault s'inscrit dans une série : celle des notations qui, d'un bout à l'autre de l'oeuvre, conjuguent pour caractériser celle-ci le motif du déplacement et celui de l'imprévisible, de l'échappée ou de la surprise. Le voyage commence dès la première préface de l'Histoire de la folie à l'âge classique (préface que Foucault fera retirer de la seconde édition, comme on balaie ses traces dans la neige) : le livre, explique-t-il, fut « entrepris au cours de la nuit suédoise [et] achevé au grand soleil têtu de la liberté polonaise (2) ».

Vaga ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous