Un retour de bâton pour les hommes ?

Un retour de bâton pour les hommes ?

Les féministes ne seraient animées que par un esprit de revanche : c'est ce qu'affirment certains « masculinistes » ou « hoministes », estimant qu'à la misogynie répond aujourd'hui la misandrie - la haine ou le mépris de la gent masculine. C'est pour le moins aller vite en besogne.

Le terme « misandrie » est apparu dans les années 1970, alors que le Mouvement de libération des femmes (MLF) bouleversait radicalement les rapports hommes-femmes. Les plus prompts à théoriser la misandrie comme relevant d'une haine ou d'un mépris des hommes symétrique à la misogynie ont été les antiféministes, et plus récemment les masculinistes. Les féministes auraient fait des hommes les victimes de la domination féminine.

De fait, la réalité bien étudiée des violences faites aux femmes, les inégalités dans la sphère professionnelle ou privée et l'omniprésence des stéréotypes genrés suffisent à réduire cet argumentaire à de la pure malhonnêteté intellectuelle. Le féminisme se dé ...

Réservé aux abonnés au site
Abonnez-vous au site pour lire l'intégralité de cet article.
Déja abonné ? Identifiez-vous